Après avoir lu plusieurs articles et essais élogieux de la gamme Fuji X, j'ai essayé un Fuji XT-10 pendant 48 heures. Voici mes impressions.

Poids :



600g pour le X-T10 et son objectif 16-50mm, à comparer aux 1400g de mon reflex et son gros objectif habituel : autant dire que je me suis senti léger et libéré, comme si j'avais enlevé une enclume de mon sac à dos.

L'ensemble est également plus discret et passe-partout qu'un reflex, ce qui est un avantage dans de nombreuses situations (mais peut être un inconvénient dans d'autres, quand il s'agit de s'imposer ou de ne pas être pris pour un amateur).

Ergonomie :

Quand on a déjà manipulé plusieurs appareils photos numériques de différentes marques, l'utilisation des menus ne présente aucune difficulté particulière.
Le réglage ouverture/vitesse se fait simplement et rapidement, par contre à la base il faut passer par le menu pour changer les ISO, ce qui est pénible.
La taille réduite du boitier est un peu perturbante pour les grandes mains, il faudrait évidemment plus de 48h pour s'y habituer.



Réactivité :

Le temps de mise en route m'a semblé un peu long : j'avais souvent l'oeil devant le viseur électronique bien avant qu'il ne s'allume.
Sur tous les plans, le XT-10 est au niveau d'un très bon compact mais loin derrière un reflex.

Viseur électronique :

Rien à voir bien sûr avec le viseur optique d'un reflex : luminosité et couleurs parfois assez étranges, image pixelisée... c'est une grosse déception en ce qui me concerne ! Le pire est en basse lumière, avec un bruit numérique qui devient vite très visible et déplaisant.

Porteur de lunettes, j'ai trouvé l'oeilleton peu agréable et j'ai souvent préféré enlever mes lunettes pour viser.

Qualité d'image :

J'ai récupéré les photos au format jpeg, sans aucun post-traitement.

En les regardant en taille réelle (affichage à 100%), l'image est propre et bien définie, avec un piqué tout à fait correct. C'est du niveau d'un reflex d'entrée/milieu de gamme, ce qui n'est guère étonnant car le capteur est similaire.


34mm, f/8, 1/500s, ISO 200

Les photos me semblent légèrement sur-exposées, mais mon reflex fait la même chose.
Le bruit numérique est assez présent au dessus de 1600 ISO, mais là encore, c'est semblable à ce que produit un reflex.


50mm, f/8, 1/680s, ISO 400

Malgré l'objectif un peu limité en ouverture, je n'ai eu aucun problème pour avoir un beau flou d'arrière plan :


50mm, f/5.6, 1/680s, ISO 400

J'ai travaillé en priorité ouverture, avec ISO automatiques entre 200 et 6400 et vitesse automatique : le X-T10 laisse parfois descendre la vitesse très bas, ce qui donne vite une photo floue sur un sujet mobile. Pour les sujets statiques, la stabilisation de l'objectif est assez efficace pour sauver la photo.


26mm, f/5, 1/10s, ISO 200

La balance des blancs automatique se fait piéger par l'éclairage des lampadaires et produit une image bien trop jaune.



Bilan :

La qualité d'image est du niveau de beaucoup d'appareils reflex, pour un poids et un encombrement inférieurs.

Pour ma part, j'ai trouvé le viseur électronique très décevant et j'ai assez souvent regretté la qualité de visée de mon reflex.
En bref, il est probable que le X-T10 ne vous conviendra pas si vous ne jurez que par la visée optique.

Les adeptes de la visée par écran à la recherche d'une meilleure qualité d'image qu'un compact ou qu'un hybride, eux, pourraient bien être emballés par les images produites par ce boitier.


Retour au sommaire